Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
SAINT FA FOEI KON 圣华会馆

Historique

Installé à St Laurent du Maroni au début des années 1970, CHUNG WONG HING Maurice dit "Ako" ("Frère" en chinois) ouvre un  restaurant installé à l’entrée du village Chinois, le premier restaurant chinois de St Laurent, succéda rapidement une épicerie avenue De Gaulle. A proximité immédiate de l’hôtel-restaurant « Le Toucan », jouxtant la librairie de M. Bour et juste en face de la caserne des gendarmes, ce commerce est devenu un lieu de convivialité.

Autour d’Ako et notamment de sa personnalité chaleureuse et généreuse, les uns et les autres, amis créoles, métropolitains comme chinois se retrouvent à tout moment de la journée pour déguster les petites spécialités culinaires ainsi que le "Thé de Chine" Maison, étiqueté d'un Marcheur prénommé Johny ! 

Une belle époque, celle de Saint-Laurent « village » de 7000 habitants à peine…

Le Saint-Laurent où tout le monde se connaissait, où il faisait bon vivre, un monde où l’insécurité n’existait pas.

Au fil des années 1980, les quelques sous économisés lui permettent d’acquérir un abattis « à la campagne » : route des Malgaches. Il y construit un potager, une piscine puis… un carbet pour accueillir tous ses compatriotes chinois.

Ce sera la naissance de l’association chinoise de St Laurent.

Dès 1983, la constitution de cette association donne lieu à une première grande fête. C’est l’occasion pour les quelques Chinois de St Laurent, les Chinois du Suriname de passage, mais également pour les St Laurentais, toutes origines confondues de se retrouver autour d'un repas convivial.

Au fil des années, l’édile Léon Bertrand, les familles de St Laurent, Georges Patient, les représentants des forces économiques, les sous-préfets successifs …etc sont régulièrement invités et répondent présents à la célébration du nouvel an chinois. Y régnait une ambiance conviviale et bon enfant ; tous ceux prêts à faire la fête étaient bienvenus.

Progressivement, voient le jour une équipe de basket, une équipe de ping pong et une école de Chinois. Les coopérations transfrontalière avec le Suriname et « institutionnelle » avec l’association de Cayenne battent leur plein. Dès les débuts, Ako en tant que Président de l’Association a tenu à établir des relations officielles et permanentes avec les autorités chinoises.

Les relations entre la diaspora locale et l’Ambassade de Chine la plus proche basée au Suriname ont donc toujours été au premier plan.

Durant la guerre civile au Suriname, Ako est à l’origine de l’accueil d’urgence de la communauté chinoise d’ALBINA (Suriname), ville frontalière dévastée par les combats.

Il oeuvra politiquement et administrativement en faveur de l’accueil de ces nouvelles victimes fuyant la guerre. Pour aider à l’installation des familles, son implication totale le conduit non seulement à la solidarité de la communauté chinoise mais également à contribuer personnellement au financement de la réinstallation professionnelle des nouveaux arrivants. Ces derniers forment d’ailleurs encore à ce jour la base principale de la présence chinoise dans notre région de l’Ouest de la Guyane.

En tant que Président fondateur de l’association chinoise et continuellement réélu à ce poste durant plusieurs mandats (17 ans), Ako a été l’interlocuteur privilégié de toutes les institutions publiques et des organisations de la société civile.

Alain, son fils a repris le flambeau, a été lui-même Président de l’Association Chinoise à plusieurs reprises et est l’actuel Président depuis 2016.

Disparu depuis juillet 2017,  CHUNG Maurice laisse aux générations qui viennent un héritage inestimable.

Sa vie durant, Ako n’a eu de cesse de travailler et œuvrer pour l’intégration de sa communauté au sein de la république mais aussi dans son environnement local.

L’amitié de tous les peuples de Guyane était son idéal à atteindre.

Voici la belle histoire de notre Association, intimement liée à son fondateur.
 


 

Date de création : 1983

Objet principal : Culturel et Sportif

Nombre d'adhérents : Plus d'une centaine

Spécificité de nos adhérents : Nous regroupons la communauté chinoise de notre région dont les membres ont la particularité d'être tous Commerçants. Seuls les chefs de familles sont comptés comme adhérents.

Zone couverte : Région Ouest Guyane

A savoir : Notre association est la 2ème, en terme d'ancienneté et en nombre d'adhérents, après l'Association FAKIAO de Cayenne. 

La diaspora dans notre région de Guyane compte environ 700 personnes, chinois et français d'origine chinoise, 2ème et 3ème génération.

Il y a principalement 2 ethnies qui composent la diaspora de Guyane. Les premiers arrivants sont de la région de CANTON (Sud de la CHINE), les suivants sont de la région du ZHEJIANG (Nord-Est près de Shanghai).

La présence des chinois sur ce territoire remonte à presque un siècle.

Au Suriname, pays voisin, la communauté chinoise vient de fêter ses 160 ans de présence. La communauté chinoise représente 10% de la population de ce pays, soit 50 000 habitants.

 


Les Présidents depuis la fondation en 1983

CHUNG-WONG-HING

Maurice

Président Fondateur

1983 - 2000

TJON-A-PAN Guy

Vice-Président Fondateur

1983 - 1991

WU DE GUANG

 

1993-1994

CHONG SOY KIM

 

2001-2005

CHUNG-WONG-HING

Alain

2005-2010

Depuis 2016

CHEN Michel

 

2011-2015


EN HOMMAGE A L'EQUIPE FONDATRICE

 

CHUNG-WONG-HING Maurice - Président

TJON A PAN GUY - Vice-Président

LEE KOUIG CHING - Secrétaire, Responsable des Sports, 1er Professeur de la Classe de Chinois

CHONG SOY KIM - Secrétaire, Vice-Président

LIU YUCK WHA - Trésorier

CHUNG TAK KAU - Membre du bureau

YEE YUCK PING - Membre du bureau

TIEN LIONG Aubert - Membre du bureau

DESMANGLES Jocelyn - Membre du Bureau

 

Merci à nos "Anciens"

REMISE DU PRIX "FONDATEUR" AU COURS DU NOUVEL AN CHINOIS 2017

 

 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus